« Mais pourquoi j’ai réagi comme ça ? »

Vous connaissez bien cette pensée … cette petite phrase dans la tête qui marque le début de beaucoup d’autres questions et de jugement sur vous-même. Vous entrez dans la phase où vous ruminez sur la situation qui vous a amenée là, et cela n’a pas fini de vous tourmenter. Et pourtant, même si mentalement vous savez que votre réaction n’était pas adaptée, vous étiez bel et bien dans l’émotion… plongé dans vos émotions… Parfois c’est la colère qui s’exprime. Simplement pour ne pas sentir ce que cela engendre réellement à l’intérieur … une tristesse profonde qui vous rend vulnérable, une peur qui vous mène à l’angoisse … d’autres fois c’est la culpabilité, cette peur si particulière d’être une mauvaise personne, ou pire encore la honte, la peur que l’autre voit à quel point vous êtes une mauvaise personne… 

Dans tous les cas, à ce moment-là, ce n’est plus vous, l’adulte, qui êtes aux commandes … c’est votre enfant intérieur ! Cet enfant blessé, plongé dans son émotion … cette émotion qui se réveille une nouvelle fois … qui se réveille à chaque fois que vous, l’adulte, vivez une situation qui entre en vibration avec ce qu’a vécu l’enfant que vous avez été. 

 

Si lors de votre enfance, vous avez vécu un évènement douloureux, vous étiez dans une émotion intense (ex : tristesse et peur, proche de l’angoisse) à laquelle vous avez associé une croyance : une « fausse croyance » (par ex : l’autre est plus important que moi, je n’ai pas de valeur) et un comportement (je garde pour moi, je me protège, j’abandonne tout effort). Ce trio « Croyance-émotion-comportement » va vous suivre toute votre vie.

Par exemple : si je crois que je suis trop nul (fausse croyance – pensée) et que je dois passer un entretien d’embauche, cela génère de la peur (émotion). Du coup, cela engendre un comportement (action) malgré moi : je transpire, je ne trouve plus mes mots…. Résultat : je ne suis pas convainquant, je ne suis pas pris, cela confirme une nouvelle fois que je suis nul (reconfirmation-renforcement).

A chaque fois que vous vivez une situation qui réveille ce trio, cela confirme son existence et il s’intensifie à chaque fois … et cela va devenir du plus en plus insupportable, les symptômes physiques plus intenses, des émotions plus intenses,  …

 

Et même si vous avez pourtant mis en place des outils de gestion d’émotions, que vous vous êtes préparés à une situation, cela ne fonctionne pas vraiment ou pas suffisamment … car ce trio tenace est profondément installé dans votre inconscient. Tant que vous traitez la partie émergée de l’iceberg sans en explorer les profondeurs, le mécanisme se répète inlassablement, et vous passez à côté de votre vie alors que vous avez les potentiels pour réussir, ce trio prend trop de place pour y accéder.

Mais vous pouvez en sortir… la solution ? Aller à la véritable origine de ce trio, la première fois qu’il s’est mis en place !

Comment? Grâce à la  sophro-analyse des mémoires prénatales de la naissance et de l’enfance. Cette psycho-thérapie alternative révolutionnaire, est le fruit de 20 ans de recherche des Dr Claude Imbert et Christine Louveau. Elle vous permet de prendre conscience vous-même en séance de l’origine de vos schémas limitants, et de vous en libérer durablement. Vous pouvez alors déployer vos potentiels, vous ouvrir aux autres et surtout à vous-même. 

Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous sur https://erwann-clement.fr/sophro-analyse

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn